Incroyable mais vrai ! Au Togo, l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB) a saisi l’année dernière un peu plus de 8 tonnes de drogues diverses. Il s’agit notamment de cannabis (4,7 tonnes), drogues de synthèse (3,3 tonnes) et de cocaïne (56 kg).

Si l’essentiel de ces produits illicites est destiné à l’extérieur, certains réseaux de distribution tentent d’en écouler sur le territoire local, jusque parfois même dans les écoles, révèle l’office. Des trafiquants sont ainsi régulièrement interpellés et des coups de filet réalisés.

Vendredi lors de la présentation à la presse d’un présumé trafiquant de cannabis, l’OCRTIDB a invité les populations à davantage de collaboration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici