Au Togo, le projet d’identification biométrique des personnes physiques continue d’être peaufiné en vue de sa prochaine mise en œuvre. Le gouvernement a adopté le mercredi dernier en conseil des ministres, un avant-projet de loi modifiant la Loi adoptée il y a deux ans par le Parlement sur la question.

L’objectif du nouveau texte est de renforcer le cadre d’utilisation du numéro d’identification unique (NIU), et favoriser la mise en œuvre du registre social des personnes et des ménages. Conséquence, l’Agence nationale d’identification (ANID), principale institution qui fournira les services publics et sociaux par l’immatriculation biométrique, va être réorganisée afin de mieux jouer son rôle.

Le projet de l’identité biométrique pour tous est l’un des projets phares de l’exécutif à l’horizon 2025. Une fois opérationnel, l’initiative facilitera la mise en place de la Couverture sanitaire universelle (CSU), la création d’une banque digitale pour tous, ou encore la digitalisation des principaux services publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici