Le PM et le Pdg Ebomaf suivant les explication de l opératrice de la centrale à Beton a Bagbé( Base 4 Ebomaf)

C’était sous une petite pluie de bénédiction que le Pdg du groupe  Ebomaf a reçu le Premier Ministre Mme Dogbe suivi des Ministres Kassa  des infrastrutures,  Aziagle des Mines et énergie et de Atcha du transport au Pk zero du projet de construction de la route lomé-Kpalimé hier mercredi 11 novembre 2020.

Les femmes pourront-elles reussir là où les hommes ont failli ? C est deja la nebuleuse question que l’on se pose quand on  voit ces fleurs au front. Quelquess jours après sa nomination à la tête du gouvernement du Togo, beaucoup d encre a coulé sur ce changement tactique du Président Faure Gnassingbé du Togo.

Une occasion pour cette nouvelle équipe de toucher du doigt les réalites du terrain. Etant chef du gouvernement il était de bon ton de redynamiser et de reveiller les projets petits soient ils afin d’optimiser un peu les efforts du gouvernemment du sursaut.

De Todman ( debut projet)à Bagbé( à 38 km du debut)…il etait question de faire un constat pointu: l’assainissement, les deux rond- points critiques ( Atikoumé et Adidogomé Douane Ségbé), l’effectivité des déplacements de reseaux, et des personnes affectées par le projet et enfin les cimetières. C etait en même temps une occasion pour le Pdg du groupe Mahamadou Bonkoungou d’exposer les difficultés traversées depuis le lancement des travaux jusqu’à ce jour.

le Pdg du groupe Ebomaf Mahamadou Bonkoungou

Parmis celles ci, la spontaneité des points focaux des services concédés sur le terrain, la lenteurs ou la lourdeur administrtive.

Que ce soit à Atikoumé , bassin de Doganto ou Noépe, Mme Dogbé et sa suite ont prêté une oreille attentive aux differentes inquiétudes et a promis oeuvrer fermement pour assurer la bonne exécution des travaux sur la Rn5.

Émerveillés par la célérité des travaux qui se font jours et nuits, fruit de la mobilisation du materiel, les 4 ministres rassurent desormais le Numero 1 du Btp en Afrique qui se sent toujours orphelins en matier d’ accompagnement  sur le plan international.  Les gouvernemments des pays africains se doivent de prêter mains fortes aux entreprises africaines pour une Afrique reussie.

Lancé le 17 juillet 2020 , le projet de construction de la Route nationale N5,lomé-Kpalimé est à l’état actuel très en avance par apport au taux d’excecution qui s’élève à 16 % contre 13% du délai consommé. L’entreprise Ebomaf prévoit démarrer le revêtement en Grave bitume d’ici fin decembre sur les premiers 10 km: de Todman à Adidogomé-Molomolo en trois fois deux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici