Netflix a annoncé le 19 mars vouloir proposer un forfait beaucoup moins cher mais qui permettra d’afficher de la publicité. C’est un changement de cap sachant que le géant du streaming a rejeté pendant des années les appels à introduire la publicité sur la plateforme.

Pour la première fois de son histoire, Netflix a perdu 200 000 abonnés sur le premier trimestre. C’est la première fois que la plateforme vit une situation pareille depuis une dizaine d’année

Reed Hastings, cofondateur de Netflix, a déclaré que ce forfait « a beaucoup de sens pour les consommateurs qui souhaitent avoir un abonnement moins cher et qui sont tolérants à la publicité ».

Netflix a perdu des abonnés pour la première fois en une décennie, soit 200 000 au cours des trois premiers mois de l’année 2022. Une information qui a provoqué une baisse de 54 milliards de dollars de valorisation boursière de l’entreprise.

Netflix avait augmenté ses prix il y a un mois, ce qui avait suscité de nombreuses critiques. En Afrique, la plateforme sera, selon le cabinet Digital TV Research, le leader du secteur jusqu’en 2027 au moins. Des offres meilleur marché, comme celles que va proposer la plateforme en introduisant la publicité, seront sans doute appréciées sur le continent où le pouvoir d’achat reste limité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici