Le Président de la République, Faure Gnassingbé, s’est engagé le 21 janvier dernier, dans un dialogue avec les forces vives des préfectures de Cinkassé et du Grand Kpendjal, situées dans la région des Savanes, plus précisément à Cinkassé et à Mandouri.

Dans un premier temps, les représentants des forces vives de ces localités ont exprimé leurs vœux de santé, de bonheur et de paix au chef de l’État, présentant ainsi leurs témoignages de reconnaissance envers sa politique axée sur le développement et la protection des citoyens de la région. Ils ont souligné notamment la mise en place réussie du Programme d’urgence de la région des Savanes (PURS), l’opération Koundjouaré, et les nombreuses initiatives dans des secteurs clés tels que l’agriculture, la santé, l’éducation, l’énergie et la cohésion sociale.

Profitant de l’occasion, les forces vives de la région ont réaffirmé leur adhésion totale à la politique de paix, de grands travaux et de diplomatie active du Président. En réponse, Faure Gnassingbé a commencé par saluer la mobilisation remarquable des forces vives et l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

Le Président a ensuite exprimé sa compassion envers la population de la région des Savanes, touchée par des actes terroristes. Il a réitéré sa détermination à assurer la protection de tous les citoyens de la région, en particulier ceux des préfectures de Cinkassé, Kpendjal et Kpendjal-Ouest, confrontés à des attaques terroristes. « Si Mandouri n’est pas en paix, le Togo n’est pas en paix, si Cinkassé n’est pas en paix, le Togo n’est pas en paix. Nous ferons tout pour vous protéger », a-t-il déclaré.

Faure Gnassingbé a loué la bravoure et le professionnalisme des Forces de défense et de sécurité (FDS) engagées dans la région dans le cadre de l’opération Koundjouaré. Afin de lutter efficacement contre le terrorisme et l’extrémisme violent sévissant dans la sous-région et au Sahel, le chef de l’État a appelé les populations à renforcer leur vigilance, à resserrer les liens autour des stratégies de sécurisation, et à contribuer davantage à promouvoir la culture de la paix et à renforcer la cohésion dans la région.

« Ne dormez pas sur vos lauriers. Continuez d’être vigilants, continuez d’aider les Forces de défense et de sécurité ainsi que les autorités administratives et politiques, car c’est ensemble que nous allons préserver la paix et la sécurité dans les Savanes », a conseillé le chef de l’État.

MERV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici