C’était prévisible ! Le ministre de la Fonction publique et du Travail, Gilbert Bawara a acté ce mercredi via un arrêté, l’exclusion de 137 enseignants du cadre des fonctionnaires de l’enseignement.

Il s’agit pour l’essentiel, explique le ministre, “d’agents qui se sont illustrés de façon répétitive dans des agissements contraires aux exigences d’enseignants, en s’obstinant à créer et à entretenir dans ce secteur crucial de la vie nationale qu’est l’éducation, des tensions et perturbations”.

Également, poursuit l’officiel, “malgré les informations du gouvernement quant au défaut d’existence légale et de représentativité du regroupement se faisant appeler ‘Syndicat des Enseignants du Togo (SET)’, les enseignants visés ont continué à afficher ostensiblement un mépris des lois en vigueur”, et “continué à faire montre d’une attitude de défiance envers l’autorité de l’Etat”.

“Ces mesures administratives sont sans préjudice des autres dispositions applicables en cas de préavis ou de grèves illicites”, a ajouté Gilbert Bawara, avant de réitérer la disponibilité de l’exécutif à dialoguer et “poursuivre les efforts pour réformer et moderniser” le système éducatif.

Début mars, un mémorandum a été signé entre le gouvernement et les acteurs de l’éducation, pour un apaisement dans le secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici