Le mot pagne vient de l’espagnol pano qui veut dire « morceau d’étoffe ». Très utilisé en Afrique, les pagnes aux couleurs chatoyantes font partie du quotidien.
Les plus anciens fragments de tissus africains datent de l’intervalle XIe et XVIIIe siecles. Ils ont été découvert par les archéologues dans les tombeaux dongos dans les falaises de Bandiagara.
Decouvrons ensemble quelques catégories et leur symbolique dans la culture africaine.

Le kenté

Le kenté ou le kita est un pagne tissé de l’Afrique de l’ouest. La dénomination kenté est utilisée chez les Ashanti du Ghana alors que kita l’est chez les Ewe(Togo), les fons ( Benin) et les Akan ( Côte d’ivoire).
Avec des formes et des figures géométriques éclatantes et lumineuses, il est confectionné à partir de bandes tissées assemblées.

La signification symbolique est liée au couleur.
Le noir symbolise maturité et l’énergie spirituelle.
Le bleu est paix, harmonie, amour.
Le vert est végétation, croissance, renouveau spirituelle.
Le blanc est purification, sanctification.
L’Or est gloire, royauté, pureté spirituelle.
Le jaune, préciosité, santé, fertilité.
Le violet est féminité.
Le kenté est généralement utilisé pour des occasions spéciales, comme les fiançailles, le mariage, l’intronisation.

Le Faso Dan fani

Pagne emblématique du Burkina-Faso, sa dénomination signifie littéralement « pagne tissé de la partie ». Il est issu d’une longue tradition de tissage au coton et a été décrété symbole du patriotisme burkinabè par le capitaine Thomas Sankara dans les années 1980. En perte d’ascension apres la mort de ce dernier, il a été remis au goût du jour en 2014 par le Président Roch Kaboré.
Le Dan fani symbolise donc un peuple et ce peuple le porte plus que tout autre chose et à toutes les occasions.

Le pagne sénoufo

Originaire de la Côte d’ivoire, il est décoré de nombreux animaux mythologiques ou totémiques comme le crocodile, la tortue, le serpent, le caméléon selon des motifs géographiques. Ces dessins d’animaux sacrés avaient le pouvoir de proteger et de procurer une bonne chasse aux chasseurs qui portaient une tunique en pagne sénoufo. C’est donc à la base un pagne de chasseur.
Il est peint en noir directement sur le tissu de coton écru à l’aide d’un couteau en bois. Ces bandes de 10 à 14 cm sont souvent cousu en patchwork.
Il est souvent porté par des paysans, chasseurs et danseurs.

Le pagne baoulé

Il est originaire du royaume Ashanti. Les artisans baoulés qui en sont les héritiers ont acquis depuis des siecles un savoir faire et une ingéniosité dans l’art de confectionner des pagnes. Tissées avec des fils de chaînes teints à l’indigo, ces étoffes portent des motifs et des symboles baoulés.
Le pagne baoulé est utilisé comme parure, costume de cérémonie, de travail.

Le pagne batik

C’est un tissu authentique africain avec un dessin et style peint à la main. Il est fabriqué au Togo mais aussi au Benin et en Côte d’ivoire. Il est très prisé dans la décoration et l’habillement.
Le batik est un procédé de teinture textile complexe et fascinant. Le motif est dessiné à la cire sur le tissu, le tissu est ensuite trempé dans un bain de teinture pour finir par être sécheé puis trempé dans de l’eau bouillante afin de faire fondre la cire.
Attention, le batik africain ne doit pas être confondu avec le wax qui est un tissu industriel tres utilisé mais rarement fabriqué en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici