Ebomaf et Coris Holding rassurent

Decrispation une crise alimentée par des rumeurs incongrues. À qui profiterait cette division entretenue par des ennemis de la paix?

La rencontre du numéro 1 du groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou à son frère Idrissa Nassa du groupe bancaire Coris Holding ce lundi, marque un pas decisif au Burkina faso . Un noble geste que ce dernier n’a pas manqué de relayer sur son compte Facebook.

J’adresse ma gratitude à mon frère et ami Mahamadou BONKOUNGOU PDG du Groupe EBOMAF qui m’a fait l’honneur de me rendre une visite de courtoisie ce jour. 》a écrit le PDG Nassa sur son compte social Facebook. Avant d’ajouter《Seul on va vite, ensemble on va loin !.》
Il est bien vrai que ces deux hommes ont marqué le secteur bancaire en Afrique de l’Ouest ces cinq dernières années. Un ainé qui rend visite au cadet est un signe de grandeur d’esprit dans la culture africaine.

Les deux hommes ont évoqué, durant leur rencontre fraternelle, l’actualité économique et sécuritaire surtout. Ce fut une occasion pour les deux géants de l’économie Burkinabé de jeter les bases d’une meilleure synergie entre les deux groupes.
Nous y reviendrons!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici