Le Port autonome de Lomé (PAL) veut améliorer la qualité de ses services avec ses clients du Burkina-Faso.
Dans cette optique, une délégation de la plateforme portuaire tient, depuis lundi dernier, une rencontre avec les opérateurs économiques burkinabè.


« Cette démarche du PAL qui s’inscrit dans la droite ligne de la promotion de ses services, a permis principalement de recenser les difficultés auxquelles sont confrontés les commerçants et acheteurs du Faso, d’écouter leurs préoccupations et besoins relatifs aux offres et prestations » précisent les responsables du PAL.
Et d’ajouter qu’il s’agit également de promouvoir les services du Port de Lomé, « de gérer le portefeuille client tout en prenant soin des prospects », ont précisé les responsables du PAL.
Il faut rappeler qu’en septembre dernier, un syndicat des transporteurs du Burkina-Faso a dénoncé des irrégularités dans le partenariat reliant ses membres et le Port de Lomé. Le syndicat avait même demandé à ses membres de boycotté le port togolais pour explorer d’autres horizons.
Certainement que cette manifestation des transporteurs burkinabè commence à accoucher de bons fruits, pour que la confiance renaisse entre les deux parties, partenaires de longue date.
E. Espoir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici