Wang Yi, le ministre chinois des Affaires étrangères, en visite de travail au Togo, a rencontré ce 17 janvier 2024, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Le diplomate chinois était porteur d’un message du Président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping à son homologue togolais.

Les échanges ont permis de faire le point de la coopération bilatérale, marquée par d’importants projets dans les domaines économique, des infrastructures, de la santé, de l’agriculture, l’éducation et la culture.
Wang Yi a félicité le chef de l’État pour son implication dans le développement des relations d’amitié et de coopération sino-togolaise fondées sur l’amitié, le respect mutuel, l’égalité et les projets réciproquement bénéfiques.
Le Togo et la Chine entretiennent un partenariat dynamique et fructueux depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, le 19 septembre 1972. Ce partenariat historique, basé sur un ensemble de valeurs et d’idéaux tels que la paix et la solidarité, s’est intensifié au fil des années avec plusieurs accords et réalisations dans des secteurs à fort impact économique et social.
Le chef de la diplomatie chinoise a saisi l’opportunité de l’audience de ce jour pour inviter, au nom du Président Xi Jinping, le chef de l’État togolais au Forum sur la coopération sino-africaine dont la prochaine édition se tiendra sous la forme d’un sommet des dirigeants au mois de septembre 2024.
Bien avant l’audience à la présidence de la République, Wang Yi a eu une séance de travail avec son homologue Robert Dussey. Ce dernier, a, au nom du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé rassuré que le Togo sera toujours du côté de la République populaire de la Chine.
« Le gouvernement togolais réaffirme son attachement de principe. Nous soutenons pleinement les droits de la Chine de préserver sa souveraineté, sa sécurité et son intégrité territoriale. Ce choix et cette décision sont fermes », a lancé Robert Dussey.

Il a par ailleurs réitéré la politique de paix que mène le Togo dans la résolution des crises surtout, celle liée à l’insécurité dans la sous-région Ouest Africaine. Après l’Afrique, le diplomate chinois séjournera du 18 au 22 janvier au Brésil et en Jamaïque. 

MERV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici