Le Nigéria, contre toute attente, s’empare du maillot jaune par l’intermédiaire du cycliste, Abdoulmalik Yusuf. Il l’enlève donc au Malien Diallo Yacouba, en remportant la 3ème étape Mango-Kara longue de 143,5 Km, parcourue en 4h 7mn 2s soit une vitesse moyenne de 34,854 Km/h, courue le jeudi 6 juin.

A leur arrivée de cette troisième étape, les cyclistes ont été accueillis par le ministre des Sports et des Loisirs, LIDI BESSI-KAMA en compagnie du préfet de la Kozah, Col. BAKALI HÈMOU BADIBAWU et du représentant du Groupe EBOMAF, sponsor Officiel, Mr BANG’NA AKONDOH.
Abdoulmalik Yusuf a été suivi de l’ivoirien, Lengani Amadou 4h 9mn 12s avec un écart de 2mn 10s du premier classé deuxième et d’un autre nigérian, Momoh Isa 4h 9mn 59s qui se positionne à la troisième place.

Manifestement, le travail collectif des maliens n’a pas fait son effet à cette troisième étape. Les nigérians que personne ne soupçonnait, nourrissaient également des ambitions dans cette compétition, en se positionnant à la première et deuxième étape, parmi les meilleurs au classement général individuel au temps. Décidés à ne pas se laisser faire, les cyclistes nigérians se réorganisent en laissant s’exprimer leur volonté d’écrire également une page du livre d’histoire de ce tour de renaissance. Ils parviennent, contre vents et marées à prendre la tête du peloton et à donner l’opportunité à Abdoulmalik Yusuf de s’écarter du peloton et à creuser davantage et suffisamment d’écart pour pouvoir remporter cette troisième étape.

Selon Abdoulmalik Yusuf, la qualité de la route est meilleure que celle qu’ils ont au Nigéria ce qui lui a permis de bien rouler. A l’en croire, ils ne lâcheront plus ce maillot jaune jusqu’à Lomé. « C’est grâce à Dieu que j’ai pu remporter ce maillot jaune que je dédie au président de la République, puisque c’est grâce à lui que ce tour a eu lieu et comme c’est son anniversaire aussi, je lui souhaite tout le bonheur du monde », a laissé entendre le vainqueur de cette troisième étape.
Cet événement, qui attire l’attention de nombreux amateurs de cyclisme et du grand public, est officiellement sponsorisé par le groupe EBOMAF.Le soutien d’EBOMAF est significatif pour la réussite de cet événement sportif de grande envergure. Grâce à son parrainage, le Tour Cycliste du Togo bénéficie des ressources financières et logistiques nécessaires pour offrir une compétition de qualité et sécurisée. D’ailleurs les routes dressées par le Groupe EBOMAF ont grandement facilité la course aux cyclistes engagés dans ce 29ème tour cycliste du Togo. L’objectif du Groupe est surtout l’accompagnement du gouvernement dans ses efforts de paix et de l’épanouissement de la jeunesse togolaise.<< l’objectif principal D’EBOMAF est d’accompagner la jeunesse, la culture togolaise et surtout la paix.>> dixit BANG’NA AKONDOH, représentant du Groupe EBOMAF.

La ministre des Sports avait, auparavant, indiqué que ce 29ème tour cycliste s’inscrit sous les auspices de la renaissance, parce que n’ayant pas eu lieu depuis cinq ans déjà. Il a saisi l’occasion pour féliciter la Fédération togolaise de cyclisme (FTC) et UK & PARTNERS, ainsi que les autres sponsors, notamment EBOMAF qui a tenu marquer d’un cachet spécial ce 29ème tour cycliste de la renaissance. « Le cyclisme, non seulement permet de réaliser une activité sportive, mais également d’allier le tourisme et la culture au sport et c’est un défi de haute facture que le chef de l’Etat a bien voulu relever à travers ce tour », a conclu le Ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici