L’annonce australienne selon laquelle les géants du web pourraient bientôt être forcés de rémunérer les médias afin d’utiliser leur contenu serait, aux yeux du fondateur du web, une atteinte même aux principes fondamentaux du net. Une mesure en outre, que Tim Berners-Lee considère comme étant irréalisable.

En effet, le gouvernement australien a récemment présenté un projet de loi visant à contraindre les GAFAM, qui dominent très largement le net, à rémunérer les médias en difficulté, afin de les aider à survivre et à utiliser leur contenu. Une décision qui serait une grande première dans l’histoire du net. Pour autant, les contraintes imposées par Canberra ne seraient pas les bonnes.

Les GAFA, forcés de rémunérer les médias ?
Tim Berners-Lee, le fondateur du net, affirme toutefois comprendre l’intérêt de faire en sorte que les médias et petites structures continuent de survivre. Pour autant, la rémunération des liens hypertextes n’est pas une bonne idée. D’ailleurs, les algorithmes de classements utilisés par Google tendent aujourd’hui à sanctionner les liens payants.

Une décision qualifiée de dangereuse pour l’avenir du net
Mais ce n’est pas tout. En effet, la possibilité de partager du contenu, sans frais, est fondamentale aux yeux du fondateur du web, afin d’assurer le bon fonctionnement du net. Une initiative mal vue par les géants du net, comme Facebook et Google, qui ont tout simplement menacé de limiter l’accès à leurs services aux utilisateurs australiens s’ils venaient à être sanctionnés de la sorte. Une décision qui à terme, pourrait donc bloquer internet sur un continent voire dans le monde entier si tous les gouvernements décidaient d’aller dans le même sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici