Le général Tchiani, chef de la garde présidentielle nigérienne, a pris la parole ce 28 juillet 2023 à la télévision nationale en tant que « président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie », un CNSP à l’origine d’une tentative de coup d’État. Il a justifié ce coup d’État contre le président Mohamed Bazoum notamment par « la dégradation de la situation sécuritaire » dans le pays.

Il a justifié le coup d’État par « la dégradation de la situation sécuritaire » au Niger. Selon lui, « l’approche sécuritaire actuelle n’a pas permis de sécuriser le pays en dépit de lourds sacrifices consentis par les Nigériens et le soutien appréciable et apprécié de nos partenaires extérieurs ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici